Taille de la lettre:

MON ENFANT VOIT MAL?

Les premières années de vie sont importantes pour le développement de la vision. Pour cette raison la détection précoce des défauts visuels est indispensable pour prévenir des problèmes optiques dans le futur. Malformations à part, les troubles les plus fréquents dans l’enfance sont les défauts de réfraction (besoin de port de lunettes) et le strabisme. Dans les deux cas, il se peut que l’enfant se plaigne d’y voir mal. Ce test vous permettra le découvrir vous-même.

Répondez aux questions suivantes en marquant la case qui vous correspond le mieux à votre réponse.

Oui Non
Avez-vous observé si votre enfant dévie un œil même très peu ?
Avez-vous remarqué si votre enfant cligne toujours le même œil lors qu’il est dans la rue?
Tort- il la tête lorsqu’il fixe quelque chose?
Cachez- lui un œil, puis l’autre. Remarquez- vous une différence lorsqu’ il regarde un objet?
S’approche t- il beaucoup de la télévision ou de la feuille de papier lorsqu’ il dessine?
Dévie t- il les yeux lorsqu’ il fixe un objet lointain?
Cille t- il fréquemment?
Se plaint- il fréquemment de maux de tête l’après- midi?
A t- il souvent les yeux rouges?
Présente- t-il des desquamations des cils ou a t-il souvent des orgelets?
RÉSULTATS DU TEST

Réponses affirmatives à la question 1, 2 et 3

Si cela arrive après l’âge de 6 mois, il est probable que votre enfant ait un problème de strabisme. Même si cela vous parait peu important, les vitamines et le temps n’arrangent rien.

Réponse affirmative à la question 4

Si votre enfant a un problème de vision à l’un des deux yeux (œil paresseux) vous devez voir un ophtalmologue le plus tôt possible.

Réponse affirmative à la question 5

Tous les enfants ont tendance à s´approcher de la télévision, et à dessiner de trop prés. S’il n y a pas d´autre symptôme, cela n’implique pas un défaut de vision.

Réponses affirmatives aux questions 6, 7, 8, et 9 et 10

Normalement l’enfant se plaint de ne pas bien voir lorsqu’ il existe un grave problème de réfraction. Si ce n’est pas le cas, et après vôtres observation il a répondu OUI à toutes les questions, ou au moins à deux, une consultation chez l’ophtalmologue est nécessaire. Il vous indiquera le traitement à suivre.